Ce que disent les élus et les agents

En France, TASER™ a réalisé en octobre 2012 une enquête destinée à recueillir la perception des élus et des agents territoriaux. Près de 50% d’entre-eux juge positive la possibilité de les utiliser dans la police municipale.

L’appareil TASER™ est une arme de dissuasion efficace.
Sans prendre en compte les armes létales, les appareils TASER™ se classent en première position des armes jugées les plus dissuasives, devant le flash-ball, le gaz lacrymogène et la matraque.

L’appareil TASER™ est moins dangereux que les armes à feu.
91% des répondants considèrent que les armes à feu sont les plus dangereuses, suivies du flash-ball. L’appareil TASER™ est considéré, après le gaz lacrymogène et la matraque, comme étant une arme présentant peu de danger pour le policier et la personne contre qui elle est utilisée.

L’appareil TASER™ satisfait ses utilisateurs.

Les armes actuellement utilisées dans la police municipale sont appréciées. Cela d’autant plus lorsqu’il s’agit d’appareils TASER™. 58% des répondants se disent en effet « très satisfaits » de l’armement en leur possession. Ce taux grimpe à 82% pour les utilisateurs d’appareils TASER™.

L’appareil TASER™ doit être utilisé par la police municipale.
L’utilisation de TASER™ dans la police municipale, rendue possible par un décret de mai 2010, est jugée positive par près de 50% des personnes interrogées (décideurs et prescripteurs), et par 74% des policiers municipaux, notamment parce qu’il s’agit d’une arme non létale.

L’appareil TASER™, utilisé avec l’option TASER™ CAM, fait l’unanimité.
Pour 75% des décideurs – prescripteurs, l’utilisation obligatoire de la TASER™ CAM en complément des appareils TASER™ dans la police municipale est une bonne mesure, ainsi que la mise en place de mini-caméra AXONflex sur les uniformes des agents (77%).

Source : enquête quantitative en ligne auprès d’élus, cadres et policiers municipaux
de communes et intercommunalités. Analyse effectuée sur 481
questionnaires complets.